Ode

Albertine en cinq temps – L’opéra x Ode

Albertine en cinq temps – L’opéra x Ode
Ana Marinescu

MBA, co-fondatrice Ode

17 juin 2021

Albertine en cinq temps – L’opéra x Ode

Suivre son intuition est important. Essentiel même je dirais! L’histoire entre Albertine en cinq temps - L’opéra et Ode, projets soeurs nés autour de la lune et pour la femme, s’est tracée, au gré des intuitions pour célébrer la FEMME et ses transitions.

Deux projets portés par de femmes fortes et magnifiques, qui sont devenues au cours des derniers mois plus que des alliées. Elles forment une communauté alignée, et avec laquelle on change le monde. Oui, rien de moins. Rejoignez-nous!

Genèse sur fond de pandémie

Le début d’année 2021 a été pour beaucoup un moment de noirceur, de genèse, de transition. Testées par la pandémie, le reconfinement et les émotions en pleine tempête, une collaboration est née. 

C’est à ce moment qu’une proposition s’est présentée. Une amie (Debbie Zakaib, directrice générale de la Grappe mmode, philanthrope et grande amoureuse des arts) me proposait de me joindre à un collectif de femmes qui allait produire entre femmes un opéra pour les femmes, par les femmes, avec des personnages entièrement féminins. Il s’agirait de la première fois qu’un collectif de femmes écrit un livret d’opéra ensemble, et aussi du premier opéra en joual, sur une des grandes oeuvres de l’un des plus grands auteurs et metteurs en scène de tous les temps, Michel TremblayLa distribution comprend les sopranos Chantal Lambert, Catherine St-Arnaud, Monique Pagé, Chantal Dionne et Marianne Lambert, ainsi que la mezzo soprano Michèle Losier. La composition musicale a été confiée à nulle autre que l’auteure, compositrice et interprète primée Catherine Major.

Michel Tremblay, seul homme au tableau de ce collectif, qui célébrera en 2022 son 80ème anniversaire de naissance, épouse la cause des femmes et réussit à exprimer toute la complexité humaine et sociétale de plusieurs générations de femmes québécoises. Il le réussit par le biais d’une écriture colorée, par une musicalité remarquable et des dialogues qui peuvent se lire déjà comme un opéra. 

Créé en 1984, la pièce de théâtre Albertine en cinq temps de Michel Tremblay met en scène une femme de 70 ans qui, dans sa chambre d'un CHSLD, ressasse ses souvenirs à différentes étapes de sa vie. À 30 ans, Albertine se doute déjà que l'immensité du ciel n'arrivera jamais à contenir sa rage de vivre…

La force des thèmes, encore actuels, la musicalité du texte, les personnages uniquement féminins et le propos qui, par la voix unie des différents âges d’Albertine et de Madeleine, place la femme entière en quête de liberté face à son expression profonde et face à sa relation avec une société hostile et étouffante qui l'a toujours tenue en cage.

Ce projet est né de la pandémie, suite à une intuition de son instigatrice Nathalie Deschamps, metteuse en scène réputée et productrice derrière les Productions du 10 avril.

Lors des premières rencontres avec Nathalie, Debbie et Catherine St-Arnault (jeune soprano qui interprétera Albertine à trente ans, et entrepreneure investie dans le projet dans les Productions du 10 avril) j’ai été marquée par une révélation: la lune allait être un des personnages principaux de cet opéra.

La création d’un lien indéniable

C’est là qu'un lien indéniable s’est fait. Parallèlement, j’avais choisi de m’investir avec deux autres femmes ambitieuses et passionnées, l’ostéopathe Lisa-Marie Farley et la physiothérapeute Bianca Dancose-Giambattisto, fondatrices de Ode, une nouvelle plateforme de mouvement et pleine conscience, créée dans le but d’accompagner les femmes à travers les cycles de transition de la vie, dans un esprit intergénérationnel de communauté. Un projet puissant, puisant lui aussi son essence dans le pouvoir des transitions, des archétypes féminins et de la lune.

L’évidence est apparue: ces deux projets soeurs, créés pour célébrer la femme à travers les cycles de sa vie et ses transitions, devaient se côtoyer, grandir ensemble, pour rejoindre le plus grand nombre de femmes possible, avec leurs nobles missions.

Dès la première rencontre entre Ode et Albertine en cinq temps - L’opéra,  la connexion s’est établie instantanément et intensément.

Nos échanges - et nos intuitions - indiquèrent clairement à quel point les chanteuses et l’équipe créative derrière Albertine pourraient bénéficier de l’expertise de Ode, ainsi que des bons soins de nos thérapeutes adorées. 

Nathalie exprima avec conviction qu’offrir un environnement de travail et des conditions plus favorables à l’épanouissement des femmes dans le domaine des arts était l’un des éléments qui différencie le projet Albertine de ses pairs. Une frustration quant au traitement des femmes qui demeure malheureusement parfois moins qu 'équitable dans de nombreuses sphères artistiques et culturelles, renforçait le besoin d’un nouveau paradigme. Le sentiment de privilège, la dévotion à tout prix, la discrimination des artistes plus agées, tous ça se devait d’être exploré et renversé. 

Lors d’une conversation privée, l’auteur Michel Tremblay confie qu’Albertine: «C’est un hommage à tout ce que les femmes ont fait depuis des décennies pour trouver leur place. C’est une ode au courage des femmes qui, malgré des moments très noirs, nous donnent espoir en la vie».

Ode au mouvement et à la créativité

Ode se veut une célébration de la femme, du mouvement, et de la créativité.

Plusieurs des échanges avec l’équipe ont indiqué d'intéressantes pistes à explorer entre le mouvement, la pleine conscience, la respiration et la performance des artistes sur le projet Albertine en cinq temps. La force de Ode est de rassembler des méthodes qui s’appliquent à toutes les femmes dans le but d’optimiser leur outil de tous les jours - Le corps humain

Lisa-Marie et Bianca de Ode animeront deux ateliers début août pour lancer et conclure en beauté la résidence de création de l’ensemble des artistes. Ces ateliers auront pour but de s’enraciner, s’harmoniser, s’énergiser, se calmer et se connecter à travers le mouvement, pour soutenir les pratiques et performances des artistes et de l’équipe. Elles seront également les thérapeutes associées au projet pour tout besoin spécifique durant cette résidence. Prendre soin de son corps c’est ‘prendre soin de son instrument’ pour des chanteuses d’opéra. 

Pour plus d’informations sur Albertine en cinq temps - L’opéra, visitez le www.productionsdu10avril.com/albertine

Des billets sont disponibles au coût de $20 sur le lepointdevente.com/billets/vitrinealbertine

À travers L’Initiative Femmes de la Banque Scotia, des billets d’Albertine en cinq temps - L’opéra seront offerts à des femmes entrepreneures en démarrage et issues de la diversité, à travers une demie douzaine d’organisations partenaires. Ode offrira également à ces femmes un nombre d’abonnements découverte.

A propos de l'auteur

Albertine en cinq temps – L’opéra x Ode
Ana Marinescu

MBA, co-fondatrice Ode

Ana est une entrepreneure en série d'origine roumaine basée à Montréal, et une championne de longue de la diversité. Elle enseigne à temps partiel à l'École de Gestion John Molson de l'Université Concordia. Elle est reconnue comme une créatrice d'impact et un catalyseur de croissance pour les entrepreneurs, ainsi que pour les organisations qui les soutiennent. Passionnée par les gens et l'impact, Ana est maman de deux enfants et parle quatre langues. Étudiante perpétuelle de la vie, elle pratique le yoga et choisit l'intensité consciente.